Boutique Mon compte
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA
accueil > nos actions > > lettre d'information n°26. e... > lettres d'information > Ététrad, vallée d'aoste
menu
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA

Ététrad, Vallée d'Aoste

Le groupe Trouveur Valdotèn organise cet été en vallée d'Aoste un festival de musiques traditionnelles.

Né au début des années 80, le groupe Trouveur Valdotèn entreprend des enquêtes sur le territoire de la Vallée d'Aoste et dans les régions limitrophes appartenant à la même civilisation alpestre.

Musiciens-chanteurs, leur répertoire est constitué en patois et en français, ainsi que des airs de danses. Ils animent également des ateliers de musiques, de chants et de danses traditionnelles.
Entretien avec Rémy Boniface Robert Amyot : Etétrad, c'est quoi ?

Rémi Boniface : En Vallée d'Aoste, on connaît la musique traditionnelle, mais très peu en vérité. Depuis plus de vingt ans, les Trouveur Valdotèn travaillent à la faire connaître mais cette démarche commence à peine à porter ses fruits.

Or, l'occasion se présente d'offrir une vision plus élargie de ce qu'est la musique traditionnelle aujourd'hui. C'est donc le pourquoi de ce festival, Etétrad, un festival de dix-sept jours, du 1er au 17 août, éparpillé dans plusieurs villages de la vallée. Villages modestes s'il on compare leur affluence touristique avec celui des grands centres en Vallée d'Aoste.

Le festival sera donc itinérant les seize premiers jours ; il se transportera d'une commune à une autre, avec un matériel de scène réduit mais performant. Le 17, la scène sera plus grande puisque nous proposerons ce que nous appelons ici une " kermesse ". Chez vous on dirait peut-être un "gala", là où se produit chaque année la finale de la fameuse bataille de vaches, "le combat des reines".

Six groupes : Vox Blenii (Tessin), Corou de Berra (Nice), La Kinkerne (Haute-Savoie), Quintette de cornemuse (France), La Godinette (Bretagne), Lou Dalfin (Piémont), se succéderont jusqu'à environ minuit, jusqu'au bal qui se terminera tard dans la nuit. R.A. : Il y aura donc des groupes "étrangers" à la vallée d'Aoste ?

R.B. : Oui, car un aspect de notre démarche est de faire connaître bien sûr, d'autres musiques traditionnelles, celles de nos voisins, mais nous espérons également que la manifestation encouragera le tourisme à l'intérieur des petites vallées valdôtaines, lesquelles sont peu connues, mais n'en reste pas moins de véritables petits paradis, préservées en quelques sortes du reste du monde. À part leur situation géographique, topologique, exceptionnelles, les communes de ces petites vallées annexes sont des hauts lieux historiques, des villages médiévaux peuplés de châteaux. R.A. : C'est donc une première expérience. Y aura-t-il une deuxième édition d'Estétrad ?

R.B. : Nous l'espérons de tout coeur. L'année prochaine nous aimerions recentrer le festival sur un laps de temps plus réduit, cinq jours par exemple, mais avec plus de groupes à chaque fois, si possible en un seul lieu. Permettant ainsi des mini-vacances musicales sur un site privilégié. Le choix de ce lieu serait fait en fonction de notre expérience de cette année. R.A. : Un mot peut-être sur la programmation ?

R.B. : Oui, chaque groupe sera invité à se produire deux fois : en haute vallée et en basse vallée. Les Trouveur Valdotèn seront présents musicalement à chaque manifestation sous la forme d'une première partie et afin d'accueillir le public. Bien sûr après chaque concert la fête continue auprès des buvettes installées par les habitants des villages concernés et avec le concours des musiciens locaux. Propos recueillis par Robert Amyot Contact

Rémi Boniface

Village des Moulins 44-11010 Aymavilles

VALLEE D'AOSTE - ITALIE Tél/Fax : 0165 /90.22.45


logo CMTRA

46 cours du docteur Jean Damidot
69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75

mentions légales

46 cours du docteur Jean Damidot, 69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75