Boutique Mon compte
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA
accueil > nos actions > ressources > le pays entre loire et rhône > les villages
menu
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA

Les villages

LES VILLAGES :
Parcourons à présent quelques unes des bourgades :

Lay était connue dès la fin du XVIe siècle pour les toiles futaines qui y étaient tissées, mais avec l’essor de l’industrie locale, c’est Saint-Symphorien qui est devenu la nouvelle capitale. Située à 440 mètres d’altitude, elle occupe 3 360 hectares et fait vivre plus de 1 550 habitants. La routes, les routes y ont une valeur primordiale. Depuis des siècles on fait escale en ses murs.
Disons une première fois que le Relais de poste est célèbre, qu’il abrite à présent un musée qui pourra faire connaître les multiples aspects de la vie culturelle locale. Et l’histoire du Relais n’est pas des moindres quant on songe à tout ceux qui y ont séjourné. En cette année 1994, nous mentionnerons surtout le médecin et poète Rabelais. D’autres comme Joachim du Bellay y firent des rêves...
Avec le relais, la route, le tourisme, cette cité jadis modeste est devenue un chef-lieu qui connaît une grande expansion touristique grâce à ses équipements de loisirs dont le fameux étang de la Roche et sa base nautique.

A Regny, le premier bourg a pris naissance au IXe siècle autour d’un prieuré bénédictin, mais c’est en tant que cité ouvrière que ce dernier va s’accroître. Son passé est marqué par la fabrication du crayon graphite "Comté" et à ce jour, les tissus éponges poursuivent cette renommée avec l’usine très moderne qui emplit une grande partie de la vallée. D’autres activités comme la mécanique ou la maille trouvent ici à se développer également.

Saint-Just-la-Pendue (l’apendu, le perché) porte fièrement son nom dans la mesure où ses rues dominent tout le canton. Elle est de fait bâtie sur la plus haute des collines et la légende d’autre part nous raconte le retour d’une pendue célèbre en ces lieux. Bourg d’industrie et de tissage, on y tissait dès le XVIIe siècle le coton. Grâce à la mousseline, l’industrie textile s’est encore renforcée au siècle dernier. Les fibres artificielles et synthétiques supplantent aujourd’hui le coton mais la vie continue. Une grande imprimerie uvre aussi du haut des collines haut perchées.



logo CMTRA

46 cours du docteur Jean Damidot
69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75

mentions légales

46 cours du docteur Jean Damidot, 69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75