Boutique Mon compte
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA
accueil > nos actions > ressources > lettre d'information n° 70 > rencontres de saint-chartier 2008
menu
page facebook du CMTRA page twitter du CMTRA page youtube du CMTRA

Rencontres de Saint-Chartier 2008

Les rencontres de Saint-Chartier 2008 (dpt 36) accueillent cette année pas moins de cinq groupes de la région Rhône- Alpes ou des départements limitrophes. Du diato alternatif des compères Stéphane Milleret et Norbert Pignol aux violons des monts d’Auvergne de Dzouga jusqu’au nouveau venu « Le Quintet à Claques », voici un petit focus artistique pour les (re)découvrir…


LES BALBELETTES

Annik Magnin, chanteuse de chants traditionnels en français depuis de nombreuses années s´est associée à Isabelle Barthélemy, violoniste et chanteuse, pour réinterpréter de façon joyeuse et créative un répertoire de chants populaires à danser. Elles sont toutes les deux auteurs-compositeurs de nombreuses chansons sur le modèle des airs traditionnels à danser. Les arrangements musicaux sont originaux, utilisant la voix comme percussions ou autres instruments... C’est un bal tonique qui puise son énergie dans le répertoire de chants traditionnels coquins et enchanteurs... Ces polyphonies vous chatouilleront l’oreille et le coeur, et alors même que vous danserez, les paroles vous feront rire ou pleurer...


DUO MILLERET PIGNOL

Amis d’enfance, Norbert et Stéphane ont débuté ensemble l’accordéon diatonique, ce qui leur a permis de développer au fil des années une complicité musicale qui sort de l’ordinaire. Autodidactes, tant du point de vue technique que théorique, ils demeurent atypiques dans l’univers de l’accordéon diatonique. En constante recherche sur l’évolution de leur instrument, ils ont mis au point en collaboration avec Bertrand Gaillard - leur luthier - un prototype d’accordéon diatonique leur permettant d’aborder toutes les musiques en leur laissant une totale liberté de création. En quête de nouvelles sonorités, le duo emploie cet instrument traditionnel dans un style contemporain, mêlant l’improvisation à des créations avant tout mélodiques.

Chercheurs et inventeurs, Norbert et Stéphane contribuent activement à faire évoluer l’accordéon diatonique en lui donnant une image plus actuelle. Musicalement, ils ne se sont jamais limités à un style de jeu, à une approche unique de leur instrument, à une seule influence. Empreinte d’Europe des Balkans, d’un jazz ethnique, à la croisée des chemins d’une musique classique ou comtemporaine, aux antipodes d’un élitisme réservé aux inconditionnels de l’accordéon diatonique, leur musique est « plurielle ».

Norbert Pignol et Stéphane Milleret ont montré, en de nombreuses occasions que leur démarche artistique prenait racine dans les musiques traditionnelles, dans le rapport à la danse. Dès leur plus jeune âge, ils ont fait partie de groupes folkloriques, participé à des stages et des concours de danses, fréquenté d’innombrables bals folks, en tant que danseurs puis comme musiciens. Aujourd’hui, outre leur travail de concertiste, ils ont envie de retrouver cette connivence particulière avec le public que procure la musique de bal et cette souplesse qu’offre la formation en duo. L’accordéon diatonique, instrument permettant de faire mélodies, harmonies, improvisations et rythmiques, leur apporte une complémentarité de chaque instant. Le swing et la « tourne » (leur marque de fabrique) font de ce duo une formation légère qui propose un répertoire de danses variées sur des mélodies actuelles ou quelques fois passées dans l’inconscient collectif et traditionnel.


DZOUGA

Notre musique est issue du répertoire traditionnel des violoneux des Monts d’Auvergne (Artense, Haute-Corrèze). Notre projet musical porte sur la ré-appropriation et la ré-interprétation à deux violons de ce patrimoine musical. Nous nous sommes attachés à conserver intact la destination première de ces musiques : la danse. Notre approche s’est appuyée essentiellement sur des documents de collectages que nous avons exploités.

Chaque musicien que nous avons visité nous a appris à partager une certaine intimité musicale, nous a apporté sa perception et au-delà des différences de style, à percevoir ce répertoire comme un tout, celui d'une culture commune réunie notamment autour de la bourrée. À l’image d’une "patranque", nous avons mijoté tranquillement dans ces musiques. En nous imprégnant des sons, rythmes, tempéraments, nous avons trouvé une couleur, une ambiance. La cadence, l’énergie et le dynamisme de ce répertoire témoignent d’une étonnante fraîcheur et d’une vitalité contagieuse que nous avons plaisir à jouer et à faire partager aux auditeurs et danseurs. Laurence Dupré et Olivier Wely sortent le premier disque de Dzouga! "Fatcha peta lou peis" pour le festival de Saint- Chartier 2007. Ils ont reçu les "Bravos Trad Mag" pour ce C.D. produit par l’AEPEM.


LES VIOLONS DU RIGOGON

Cet ensemble d'une quinzaine d'instruments est né du désir de "faire tourner" le repertoire des violonneux hautalpins, de retrouver un style propre aux ménétriers, de partager l'énergie et la convivialité qui se dégagent de ces musiques. Aux airs de danse, les rigodons, les valses, les scottishes... s'ajoute un répertoire de marches qui permet aux violons du rigodon de participer à des animations, spectacles, fêtes en extérieur, puis d'animer le bal.



logo CMTRA

46 cours du docteur Jean Damidot
69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75

mentions légales

46 cours du docteur Jean Damidot, 69100 Villeurbanne

communication@cmtra.org
Tél : 04 78 70 81 75